Charles ESTIENNE ou Jean DUVAL. Paradoxes,…

Lot 30
500 - 700 €

Charles ESTIENNE ou Jean DUVAL. Paradoxes,…

Charles ESTIENNE ou Jean DUVAL. Paradoxes, ce sont propos contre la commune opinion : debatuz, en forme de Declamations forenses : pour exerciter les jeunes esprits en causes difficiles. Paris, Charles Estienne, 1553. Petit in-8, maroquin orange avec fleuron doré sur les plats, dos à 5 nerfs orné, dentelle intérieure, tranches dorées sur marbrure (Chambolle-Duru).
Seconde édition de ce curieux recueil qui est une traduction très libre des Paradossi du milanais Ortensio Landi.
La première édition avait paru également en 1553. Cette traduction est généralement attribuée à Charles Estienne mais certaines éditions lyonnaises ayant été publiées avec le nom de Jean Duval comme auteur, cette attribution est parfois contestée.
Ces paradoxes nous exposent pourquoi "l'ébriété est meilleure que la sobriété", "la femme stérile est plus heureuse que la fertile", "qu'il vault mieulx estre banny qu'en liberté", "qu'il vault mieulx soubhaitter tost mourir, que longuement vivre
Bel exemplaire malgré de minimes frottements à la reliure et quelques passages soulignés.

Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue