Monnaies I Bijoux I Montres I Stylos I Orfèvrerie

mardi 05 juillet 2016 14:00
Drouot - Richelieu Salle 12
Informations sur la vente
Expositions publiques
Lundi 4 juillet de 11h à 18h
Mardi 5 juillet de 11h à 12h

Téléphone pendant l’exposition I +33 (0)1 48 00 20 12
Catalogue visible sur www.artvalorem.fr I www.drouot.com

Lundi 4 juillet à 13h
Hôtel Drouot I Salle 11
Conférence et dédicace du livre de Patrick Voillot
«Sur la piste des pierres précieuses»

L’invitée de notre vente : Marine Cauvin, créatrice de bijoux

 
Conditions de ventes
La vente sera faite au comptant et conduite en euros.
Les acheteurs paieront en sus des enchères des frais : 25 % TTC.
Une exposition préalable à la vente permet aux éventuels acheteurs de se rendre compte de l’état des biens mis en vente, il ne sera admis aucune réclamation une fois l’adjudication prononcée. Les poids sont donnés à titre indicatifs et ne peuvent faire l’objet d’aucune réclamation. ART VALOREM se tient à leurs dispositions pour fournir des rapports sur l’état des lots.

ORDRE D’ACHAT
L’enchérisseur ne pouvant être présent à la vente, devra remplir le formulaire d’ordre d’achat inclus dans ce catalogue. L’ordre d’achat devra nous parvenir 48 heures avant la vente accompagnée des coordonnées bancaires. Les ordres d’achats écrits ou les enchères par téléphone sont une facilité offerte à nos clients ; en aucun cas ART VALOREM ou ses employés ne sauraient être tenus responsables en cas d’erreur ou d’omission d’exécution de l’ordre reçu.

LES ENCHERES
Double enchères : En cas de double enchère reconnue effective par le commissaire-priseur habilité. Le bien sera remis en vente, tous les amateurs présents pourront participer à cette deuxième adjudication.
Droit de préemption : Il est rappelé que l’Etat français dispose d’un droit de préemption sur certains objets (oeuvres d’art, archives, etc.). Ce droit peut être exercé au cours de la vente et doit être confirmé dans les 15 jours qui suivent la date de la vente concernée. La confirmation de ce droit dans les délais emporte subrogation de l’Etat français à l’adjudicataire.
Les éventuels modifications de conditions de vente ou de description des lots au catalogue, seront annoncées verbalement pendant la vente et notées au procès-verbal.

PAIEMENT
Le paiement doit être effectué immédiatement après la vente.
L’acheteur ne se verra délivrer l’objet acquis en vente qu’après paiement de l’intégralité et effectif du prix, des commissions et des frais y afférant. L’acheteur pourra régler les objets et les taxes, en euros, par les moyens suivants :
• Par carte bancaire en salle ;
• Par chèque bancaire certifié en euros avec présentation
Obligatoire d’une pièce d’identité en cours de validité :
• Par virement bancaire en euros - Code Swift : BNP PARIBAS PARIS A CENTRALE
- IBAN : FR 76 3000 4008 2800 0112 5933 1 76.
• En espèces, jusqu’à 1000 € frais et taxes comprises pour les professionnels français et étrangers, jusqu’à 1000 € frais et taxes comprises pour les ressortissants
français et jusqu’à 15000 € frais et taxes comprises pour les ressortissants
étrangers non commerçants sur présentation de leurs papiers d’identité.
Formalités douanières et fiscales à la charge de l’acheteur : En cas d’exportation d’un bien acheté, l’ensemble des démarches, déclarations et/ou demandes d’autorisation incombe à l’acheteur. En aucun cas, un refus ou retard subi par l’acheteur ne constituera un motif de résolution ou d’annulation de la vente ni de
décalage dans le temps du paiement des sommes dues à ART VALOREM aux termes des présentes.

CONDITIONS DE VENTE DES BIJOUX MONTRES ET HORLOGERIE
Aucune réclamation ne sera admise pour les restaurations d’usage et petits accidents, l’exposition publique ayant permis l’examen des œuvres proposées à la vente. Les pierres précieuses et fines peuvent avoir fait l’objet de traitements destinés à les mettre en valeur. Exemple : huilage des émeraudes, traitement thermique des rubis et saphirs, blanchissement des perles, etc.. ces traitements sont traditionnels et admis sur le marché international du bijou. Vu Ia recrudescence des nouveaux traitements, les pierres présentées sans certificat sont vendues sans garantie quant à un éventuel traitement. ll est précisé que l’origine des pierres et la qualité (couleur et pureté des diamants) reflètent l’opinion du laboratoire qui émet le certificat. ll ne sera admis aucune réclamation si un autre laboratoire émet une opinion différente et ne saurait engager la responsabilité de la société de vente et de l’expert.
Concernant les montres : les restaurations, les modifications, les caractéristiques techniques, les numéros de séries, les dimensions, le poids sont notifiés dans la mesure de nos moyens. lls ne sont donnés qu’à titre indicatif pour faciliter l’inspection de l’acquéreur potentiel et restent soumises à son appréciation personnelle. La responsabilité du commissaire-priseur et de l’expert ne saurait être mise en cause en cas d’omissions pouvant subsister malgré les précautions prises. L’absence d’indication n’implique nullement qu’une montre soit exempte de défaut. Aucune garantie n’est faite sur l’état des montres et des bracelets. Les révisions, réglages et l’étanchéité restent à la charge de l’acquéreur. ll ne sera admis aucune réclamation une fois l’adjudication prononcée.
Concernant les métaux précieux : il s’entend que les abréviations concernant l’or de 18k correspond à 750 millième, 14k correspond à 585 millième, 9k correspond à 375 millième ; concernant le platine correspond à 850 millième et concernant l’argent correspond à 800 millième.

ENLEVEMENT DES ACHATS
STOCKAGES
Dès l’adjudication prononcée, les objets adjugés sont placés sous la responsabilité de l’acheteur. Il lui appartient donc de faire assurer ses lots dès cet instant.
Les achats sont à retirer en salle le jour de la vente et le lendemain jusqu’à 10H. Les objets encombrants seront stockés au magasinage de Drouot à la charge de l’acquéreur.
Les objets de petites taille seront disponibles à notre bureau au 43 rue de Trévise, Paris 9e.

(*) Spécimen antérieur au 01/06/47 conforme au réglement CE 338-97 du 09/12/1996 art. 2-W. Pour une sortie de l’UE, un CITES d’export est nécessaire, il est à la charge de l’acheteur.