Vente le 21 mars 20018 à Drouot, salle 16

Souvenirs de Naples et du Vésuve

Bien souvent le dernier arrêt pour les voyageurs du grand tour, Naples et son Vésuve fascinent, popularisés par les voyageurs comme l’abbé Saint Non et l’antiquaire William Hamilton.

Les peintres ont voyagé très tôt, dès le 15ème siècle, en Italie et nombreux sont les témoignages de leurs périples et découvertes.

« La grotte de Pausilippe » (lot n°50) peint par Hubert Robert (1733-1808) vers 1760 lors de son voyage avec Fragonard en est un exemple typique.

En dignes successeurs des védutistes vénitiens, les artistes napolitains qui n’ont pas eu la notoriété des Belloto, Canaletto et Guardi ne sont pas sans talent. Les artistes comme Lusieri, Pietro Fabris et Saverio della Gatta nous laissent des oeuvres qui firent à leur époque beaucoup d’émules. La popularité fut aussi due au fait que tous ces artistes, pour répondre aux demandes des voyageurs, travaillaient sur papier, ce qui permit une diffusion et un transport plus faciles. De plus ils utilisaient la gouache, technique qui a l’avantage de sécher rapidement. « Capri, la grotta azzura » (lot n°66) ou « Isola d’Ischia » (lot n°67) étaient des souvenirs des lieux touristiques napolitain.

Saverio della Gatta (actif à Naples entre 1777 et 1829) s’attacha aussi à dépeindre la vie quotidienne ainsi que les fêtes napolitaines, comme dans les deux aquarelles que nous présentons (n°68).

Simon Denis (1755-1813), après son passage à Paris, s’installa définitivement en 1806 à Naples où il devint peintre du roi Joseph Bonaparte. Il nous laisse une spectaculaire éruption du Vésuve (n°65), qui perpétue cette fascination pour le volcan deux siècles plus tard !

Expert : Jean-Marie Le Fell

Contact Art Valorem : Myrtille Dumonteil